SM Bleu_edited.png
  • Sasha Bouquet

Petit point sur les présidentielles 2022

Ce sera entre 12 candidats que tu auras le choix cette année. À quelques jours du premier tour, nombreux sont ceux encore dans le flou. Prendre une décision est loin d’être simple ! C’est pourquoi le Studio a décidé de t’énumérer les grandes idées des programmes de chaque candidat.


➝ Jean Luc Mélenchon

Du haut de ses 70 ans c’est la 3ème fois que Mélenchon présente sa candidature. En tant qu’habitué de la politique française, il se présente via son propre parti politique, La France insoumise. Une des grandes promesses de son programme est le passage à la VIème République. Pour lui, mettre fin à la république de 58, considérée comme donnant trop de pouvoir au président, est indispensable. Mettant un point d’honneur sur l’écologie, le chef des insoumis souhaite sortir radicalement du nucléaire et se tourner totalement vers les énergies vertes. Pourtant pas tout jeune, Jean-Luc Mélenchon sait se faire apprécier par ma jeunesse. Très présent sur les réseaux sociaux, il promet également de l’être en tant que Président : cantines gratuites, allocations jeunes, abaissement du droit de vote à 16 ans.


➝ Nathalie Arthaud

Se présentant également pour la 3ème fois, Nathalie Arthaud souhaite bien remporter les élections sous les couleurs de Lutte ouvrière. Une grande partie de son programme se concentre sur le pouvoir d’achat, point central de cette campagne. Avec cette candidate, salaires, allocations et pensions seront établis au-dessus de 2000 euros par mois. Au niveau de l’immigration, son choix est simple, tout le monde sera autorisé à circuler et à s’installer sur le territoire.


➝ Philippe Poutou

Et 1,2,3ème candidature pour Philippe Poutou également ! Leader du Nouveau Parti Anticapitaliste ce candidat met un point d’honneur sur les mesures sociales. Baisser le temps de travail, augmenter le SMIC à 1800€ net, abaisser l’âge de départ à la retraite à 60 ans, interdire le licenciement, voilà les grandes réformes qu’il propose. L’environnement est également un domaine important pour Philippe Poutou qui propose une sortie du nucléaire en 10 ans, une atteinte d’ici 2050 du 100% renouvelables, les transports en commun totalement gratuits, la fin de l’élevage industriel. Concernant la jeunesse, la suppression de Parcoursup et la mise en œuvre d’une allocation d’autonomie de 1800€ par mois sont les grands projets de cet anticapitaliste.


➝ Fabien Roussel

Absent depuis plus de 10 ans, le Parti communiste fait son grand retour dans la compétition à la présidentielle grâce à Fabien Roussel. Pour sa première candidature, son programme est ambitieux : abaissement de la semaine à 32 h, retraite à 60 ans, égalité salariale femme-homme, triplement de l’ISF. Concernant les jeunes, il souhaite leur dédier une somme de 850 € par mois.


➝ Anne Hidalgo

Déjà maire de Paris, c’est une gouvernance de plus grande envergure qu’elle vise en se présentant comme candidate à la présidentielle. Représentant le Parti socialiste, cette sexagénaire promet une hausse du SMIC de 200 € ainsi qu’une revalorisation des salaires. Si l’on se concentre sur la jeunesse, c’est une année dans les déserts médicaux pour les étudiants en médecine, un don de 5 000 € à 18 ans, un minimum jeunesse ainsi que l’abaissement du droit de vote à 16 ans qu’elle nous propose. Insistant sur la participation du peuple, celle-ci aimerait également un recours plus fréquent au référendum d’initiative citoyenne.


➝ Yannick Jadot Première candidature pour ce député européen qui compte bien faire de la question environnementale le socle de sa potentielle présidence. Sortie imminente du nucléaire, impôt climatique sur la fortune, ajout massif d’éoliennes, pass transport illimité pour les jeunes, chèque énergie de 400 €, voilà les mesures, palliant environnement et économie, que proposent Yannick Jadot. Insistant sur l’importance de l’éducation, celui-ci souhaite recruter plus de 60 000 enseignants ainsi que revaloriser leurs salaires


➝ Emmanuel Macron

Président depuis 2017, son quinquennat arrive à terme. Malgré les nombreux rebondissements lors de sa présidence, ce quarantenaire ne souhaite pas s’arrêter en si bon chemin. C’est donc, pour une troisième fois, que Macron présente sa candidature aux Français. Report de l’âge de la retraite à 65 ans, c’était une des grandes réformes de son premier quinquennat. Non-aboutit, Macron n’a pas abandonné ce projet et en fait un des grands objectifs. C’est sur le plan économique que se concentre notamment le programme du représentant de la République en marche avec une promesse d’une baisse des impôts ainsi qu’un « plein emploi » d’ici 5 ans. De plus, pour son potentiel prochain quinquennat, il fait de l’école et la santé ses 2 priorités.


➝ Valérie Pécresse

Élue par le biais des primaires, Valérie Pécresse représente Les Républicains lors de cette campagne présidentielle. Son programme est clair : freiner l’immigration, « débureaucratiser » la France ainsi que réformer le système des retraites. Concernant l’écologie, elle aimerait notamment instaurer une taxe carbone aux frontières de l’UE ou encore atteindre la neutralité carbone d’ici 2050. Les jeunes, eux, semblent rester assez éloignés de ses projets.


➝ Jean Lassalle

Tour de France à pieds ou chant béarnais à l’Assemblée nationale, Jean Lassalle est loin d’être un candidat ennuyeux. Pour sa 2ème candidature, il présente son programme sous son propre parti Résistons ! Originaire d’une famille de bergers, la campagne et l’agriculture sont des points primordiaux pour ce candidat. Il défend en effet la chasse et la pêche et souhaite créer un « ticket paysan » afin de permettre à la population d’acheter des produits locaux et régionaux. Malgré tout, concernant l’environnement, son projet est de stopper l’éolien et de construire de nouvelles centrales nucléaires. Au sujet de la jeunesse, sa volonté est de rétablir un service national universel, d’ouvrir l’accès au RSA à tous les jeunes de plus de 18 ans, favoriser la gratuité des transports en commun et augmenter les APL.


➝ Marine Lepen

Cela fait presque 2 ans que Marine Le Pen avait annoncé prendre part à la course présidentielle 2022. Pour sa 3ème candidature, celle qui se présente 2ème dans les sondages avance 3 mesures phares : stopper l’immigration incontrôlée, protéger le pouvoir d’achat des Français et garantir la sécurité partout et pour tous. Ayant compris leur importance, les jeunes ne sont pas laissés de côté par cette candidate qui promet la création d’un chèque de formation de 200-300€ pour les apprentis, la mise en place de la gratuité des transports aux heures creuses, exonérer d’impôt sur le revenu tous les jeunes actifs jusqu’à 30 ans. Au niveau scolaire, celle-ci souhaite rétablir l’uniforme en primaire et au collège ou encore contraindre les cantines à utiliser 80 % des produits issus de l’agriculture française. Ces mesures, concernant l’immigration, seront quant à elles plus que drastiques avec la suppression de l’autorisation de séjour pour les étrangers sans travail depuis plus de 1 an, l’expulsion de tous les clandestins ou encore la mise en place d’un référendum contre l’immigration.


➝ Nicolas Dupont-Aignan

Et c’est une 3ème candidature pour ce « gaulliste social ». Assumant son attachement au souverainiste Nicolas Dupont-Aigan souhaite remplacer l’UE par une communauté de nations libres. Ce candidat se veut sévère concernant l’immigration.Attaché à la cause animale, Brigitte Bardot a estimé que le programme de ce candidat était le meilleur concernant ce sujet. Un de ses grands projets est d’augmenter de 8 % les salaires pour tous dans la limite de 3 SMIC.


➝ Eric Zemmour

Journaliste et polémiste, c’est la première fois qu’Eric Zemmour se présente à des élections présidentielles. Agressif et souvent antipathique, il a fréquemment fait parler de lui ces derniers mois. Connu principalement pour ses idées extrêmes concernant l’immigration, son projet est simple : que les Français « se sentent de nouveau chez eux ». Réduire l’immigration à presque 0, supprimer les allocations familiales, le RSA ou l'aide au logement aux non-originaires d’Europe, expulser les étrangers sans emploi depuis 6 mois, construire un mur aux frontières extérieures de l’UE, voilà ses grandes idées sur ce thème-là. Parmi ses convictions, le représentant du parti Reconquête souhaite également supprimer le permis à point, interdire l’entrée de l’Ukraine au sein de l’OTAN, ouvrir de nouveaux réacteurs nucléaires ou encore supprimer les cours de langues étrangères à l’école primaire au profit du français et des mathématiques.