SM Bleu_edited.png
  • Sasha Bouquet

Le blues du dimanche soir

Qui ne connaît pas ce petit sentiment arrivant vers la fin du week-end ? Un mélange de mélancolie, de tristesse et de résiliation. Et oui, tu pensais être le/la seul(e) à le ressentir ! Mais non. Nombreux sont ceux subissant le blues du dimanche soir. Le Studio a donc décidé d’évoquer le sujet avec toi pour t’expliquer d’où il provient et pour te donner quelques conseils afin de l’amoindrir.


Le blues du dimanche, qu'est-ce que c'est ? 🤔


Étant enfant, préparer son cartable et programmer son réveil pour retourner à l’école le lundi matin était une étape moralement compliquée. Au cours des ans, le cartable s’est transformé en mallette, mais la complexité morale de l’acte, elle, n’a pas changé. En effet, le blues du dimanche soir est un sentiment qui semble nous suivre, sans pour autant s’affaiblir. Sache que si tu le ressens, tu es loin d’être le seul. Ce petit coup de mou dominical touche tout de même 52% des Français selon le sondage Monster.


Mais à quoi cela est-il dû ? Le psychiatre Florian Ferreri a décidé de développer la question dans son ouvrage Vaincre le blues du dimanche soir. Globalement, ce coup de cafard est dû à la reprise du travail. Honnêtement, on a tous un peu de mal à faire le « deuil de notre week-end ». Cependant, d’autres raisons peuvent venir l’expliquer. Un manque d’organisation qui fait que l’on se retrouve le dimanche soir avec toutes les corvées de la semaine, une anxiété importante qui entraîne des angoisses concernant les choses à faire pour la semaine qui arrive.


Il est également possible que ce sentiment soit dû au changement de rythme, certains ne supportant pas le fait de se lever plus tard qu’à l’habituel et ayant donc du mal à démarrer leur journée.


Les petits conseils du STUDIO 👌


Il existe des solutions afin d’atténuer, voire faire disparaître, ce sentiment désagréable. S’organiser, cela peut te paraître banal, mais en planifiant correctement ton week-end, tu appréhenderas de manière beaucoup plus sereine la semaine qui arrive. Si ce blues est davantage dû à une anxiété importante, il favorise les techniques de relaxation, le yoga. Effectue des activités qui permettront à ton cerveau de se calmer. Autre petit conseil, qui peut ne pas être au goût de tous : garder le rythme.


Force toi à mettre un réveil, cela te permettra de profiter de ta journée tout en ne cassant pas trop ton rythme de la semaine. Si tu aimes faire des siestes, évite d’en faire des trop longues qui te dérégleront et joueront sur ton moral. Pour finir, occupe ton esprit d’une manière différente, programme toi des activités, coupe toi des réseaux sociaux et surtout de ton réseau professionnel.


Et voilà maintenant, tu as toutes les clefs en main pour profiter entièrement du week-end et goûter au plaisir de tes dimanches.